Aller au contenu principal

Chez soi partout dans

le monde

Le plaisir de faire

la cuisine

Une aventure

par jour

„On the road“

À travers l’Autriche avec le Yucon 7.0

Mercredi matin, 8 h 30, le réveil sonne. Autour d’un café et de petits pains à la confiture, nous discutons encore des derniers détails et des différentes étapes que nous voulons faire. Nous allons en Autriche ! Un rapide coup d’œil par la fenêtre nous révèle déjà le point fort du voyage : nous partons à bord du Yucon 7.0 by FRANKIA. Avec sa longueur totale de près de 7 mètres sur un porteur Sprinter Mercedes-Benz, nous roulons en toute décontraction en direction du sud. Nous – c’est ma compagne Sarah (25 ans), notre fille Carlotta (6 mois) et moi-même, Julian (26 ans). Allez, on vous emmène avec nous partager notre aventure « vacances en camping » et vous en raconterons tous les détails.

Aussitôt dit, aussitôt fait – c’est parti !

 

Table du petit-déjeuner débarrassée, enfant « emballé », et nous voilà partis ! La veille, nous avions déjà rangé tous nos bagages dans le fourgon ainsi que tous les ustensiles dont nous aurons besoin en route, ce qui, grâce aux innombrables possibilités de rangement très spacieuses, a été beaucoup plus facile et rapide que nous ne pensions. Qu’il s’agisse des vêtements, des produits cosmétiques ou des ustensiles de cuisine, tout a trouvé sa place – et vraiment là où on en aura besoin : dans la zone de couchage, dans la salle de bain ou autour du coin cuisine.

 

Le lac Wallersee près de Salzbourg

 

Le GPS indique 376 km pour la première étape, le camping Fenningerspitz avec plage sur les bords du lac Wallersee, près de Salzbourg. Après quelques kilomètres, on prend l’autoroute et le sentiment d’être déjà en vacances est tout de suite là ! La connexion Bluetooth avec le smartphone permet d’écouter notre musique préférée sur le système audio à bord et le régulateur de vitesse nous aide à tenir la vitesse adéquate – rien de plus décontract’ que la « vie en van » ! Les quatre places carte grise nous permettent d’attacher notre fille en toute sécurité dans son siège bébé. Et avant même qu’on s’en aperçoive, les 200 premiers kilomètres sont déjà passés.

Après un bref arrêt, nous attaquons les derniers kilomètres en direction du camping. Bien arrivés ! Le camping Fenningerspitz est un camping comme on les aime. Après un accueil chaleureux, nous prenons place sur la parcelle qui nous a été attribuée : la 108. L’alimentation en courant fonctionne comme il faut, l’antenne parabolique se déploie et recherche automatiquement la meilleure réception. Et nous, nous nous occupons des belles choses de la vie : le lac, la nature et bien sûr : qu’est-ce qu’on va manger ce soir ? Après une petite promenade, nous faisons pour la première fois la cuisine dans le Yucon, des Pasta al Pomodoro. Grâce au grand réservoir d’eau fraîche et à la cuisinière à gaz, l’eau pour les pâtes est rapidement mise à chauffer et la sauce mijote déjà. Pour Carlotta, nous faisons chauffer un petit pot sur le deuxième feu. Et c’est ainsi que nous terminons notre première journée de détente, par un bon repas à l’italienne avec un bon verre de vin. Allez, au lit ! Nous voulons être en forme pour demain. Il est bien agréable de pouvoir dormir dans l’obscurité, toutes les fenêtres du Yucon étant équipées de moustiquaires et de stores occultants pouvant être tirés indépendamment l’un de l’autre grâce à un mécanisme intelligent.

Partir

à la découverte !

Pour nous, qui ne sommes parents que depuis peu, la nuit a été géniale. Notre enfant a dormi comme jamais auparavant et nous aussi, nous sommes en pleine forme et reposés. Je dois avouer que j’avais des doutes, car je suis tout de même assez grand avec mes 1,92 m, mais j’ai pu m’étirer de toute ma longueur et profiter au maximum de cette première nuit. Inoubliable ! Juste après le réveil, nous ouvrons les stores des fenêtres arrière et jetons un coup d’œil matinal sur le lac : quelle vue imprenable ! Voilà comment nous adorons commencer la journée !

 

De Salzbourg à Zell am See

 

Les trois jours suivants, nous avons exploré les alentours de Salzbourg, rendu visite à des amis, bu du très bon vin, visité la ville et barboté dans le lac. Notre Yucon a été un compagnon de route appréciable, il nous a été d’une grande aide pour sécher les serviettes de bain, faire la cuisine là où nous avions envie de nous poser pour manger et a été notre oasis pour de délicieux moments de tranquillité. Mais nous voulons voir encore plus d’Autriche et c’est pourquoi nous nous dirigeons maintenant vers le sud-ouest : le Grossglockner nous tente ! Notre prochaine desti

nation : le camping Seecamp à Zell am See. Avant de partir, nous faisons rapidement le plein d’eau propre, puis nous reprenons la route. 130 kilomètres plus tard, nous arrivons au camping qui nous attribue un super emplacement. Le camping est situé directement au bord du lac de Zell, alors bien sûr, nous sommes immédiatement attirés par la fraîcheur de l’eau. Il est doublement agréable de se baigner et de se détendre devant le magnifique décor montagneux du grand Wiesbachhorn dans le chaînon du Glockner.

C’est aussi sur ce camping que nous vidons nos toilettes pour la première fois. Comme nous ne l’avons jamais fait auparavant, nous abordons la chose avec un peu d’appréhension. Mais une fois la cassette Thetford sortie de son compartiment, nous sommes agréablement surpris. Pas d’odeur désagréable, pas de fuites, rien ne goutte et, grâce à la poignée télescopique et aux roulettes, pas besoin de porter la cassette, il suffit de la tirer comme une valise. Quel soulagement ! Nous comprenons de mieux en mieux pourquoi il y a de plus en plus de passionnés de camping.

Nous avons maintenant beaucoup de choses à découvrir autour de Zell am See. Avec notre fourgon, nous faisons rapidement et facilement les trajets vers les endroits les plus intéressants. Zell am See même, le Grossglockner, le Grossvenediger (montée aventureuse par une route de montagne large de seulement deux mètres), Hinterglemm et les cascades de Krimml. Grâce aux dimensions compactes du Yucon, pas de problème d’accès ni pour se garer.

Oh, monde, tu es si

merveilleux !

Notre bilan

 

Après un total de six jours de vacances en camping en Autriche, nous prenons le chemin du retour le cœur lourd. Après avoir rangé une dernière fois nos affaires dans l’immense coffre, nous démarrons en direction du nord. Le long de la route des Alpes, nos regards se portent une nouvelle fois sur les montagnes avec un peu de nostalgie au cœur. Nous avions déjà passé de nombreuses vacances en Autriche qui est devenue comme notre deuxième patrie. Mais cette fois, avec le Yucon, c’était encore mieux. Autriche, laisse-toi dire une chose : nous reviendrons ! Et cela définitivement à nouveau avec un Yucon. Impossible de décrire en quelques mots quelle liberté illimitée vous donne ce véhicule, il faut absolument essayer soi-même !